Français
Opération 2015 : Atacama Version imprimable Adresse Email

 

Opération 2015 : Atacama

 

Dès janvier 2015, Charles Hedrich est intervenu aux côtés de Djamel Bouda une fois par semaine auprès des jeunes au sein de la SMJ Bel Air – Grands Pêchers. « L’idée à la base avec Charles, c’est parler développement durable, on les intéresse à ça, mais il faut absolument qu’on leur apporte quelque chose de plus, l’insertion, une formation, un emploi, quelque chose de ce type », explique Djamel Bouda.

 

Sur place, encadrés par Bernard Muller (guide de haute montagne, himalayiste français, plusieurs premières sur des 8 000 m, 21 expéditions à son actif), Djamel Bouda, et Nelson Hedrich, le fils aîné de l'aventurier, les 5 jeunes profiteront du défi sportif qui les attendait pour découvrir le désert de l’Atacama, les techniques de survie dans le désert, la randonnée de nuit, le bivouac à plus de 4 000 m, la culture chilienne, la faune et la flore (désert le plus aride du Monde) etc.

 

Opération Atacama : un expédition dans l'expédition

7 avril 2015 : Charles Hedrich a pris le départ d'un nouveau défi, une première mondiale : la traversée du désert de l’Atacama (Chili) en autonomie sans ravitaillement. En bref : plus de 1 300 km à parcourir à pied d'Arica à Copiapo avec un chariot, pesant à pleine charge 150 kilos, à tracter (contenant principalement l'eau, les rations hébdomadaires et le matériel).

Pendant l’expédition, et dans la continuité des différentes opérations menées avec les jeunes de Seine-Saint-Denis, l’Opération Atacama a offert la chance à Boubou, Faudel, Harun,  Soukassou et Guy-Jacques avec un objectif de taille : l’ascension du volcan Lascar. « Là il y a un défi qui est important, c’est déjà de la haute altitude, donc il va falloir les préparer, il va falloir qu’ils comprennent comment ça fonctionne, il y a une part d’acclimatation qui est très importante », explique Bernard Muller qui encadrera l’opération pour Respectons la Terre.

 

Double réussite !

Défi relevé ! C'est impatients que les jeunes ont décidé de relever le challenge du Lascar lundi 27 avril 2015. Réveillés à 4h du matin, ils sont partis de nuit à la frontale. Résultat : tous sont arrivés au sommet, 100% de réussite !

Une fois l’ascension en poche, ils sont partis à la rencontre de Charles Hedrich en pleine expédition dans le désert qui, lui de son côté, a également tenu son objectif en réussissant la première traversée du désert d'Atacama en autonomie sans ravitaillement en 32 jours et 5h30.

 

Les newsletters vous racontent :

 
- Soirée spéciale à Combloux : expédition Atacama - cliquez ici -
 
- Atacama : les jeunes de Montreuil débarquent - cliquez ici -
 
- Atacama : mi-parcours validée pour Charles Hedrich - cliquez ici
 
- Atacama : Charles Hedrich à quelques jours de l'arrivée - cliquez ici

 

Une opération soutenue par...

L'Association Respectons la Terre et des partenaires mécènes, par exemple : la municipalité de Montreuil (regardez le vote à l'unanimité de la subvention pour ce projet, cliquez ici), ERDF et Carrefour.

 

Les médias en parlent ! 

Quelques exemples : La nouvelle édition sur Canal + (cliquez ici), Le Parisien 93 (cliquez ici) , LCI (cliquez ici) Radio Mont Blanc (cliquez ici), , Le Dauphiné (article 1 / article 2), Tous Montreuil (cliquez ici), Seine-Saint-Denis e-mag (cliquez ici) , Radio Campus Paris (cliquez ici), Le 19:45 sur M6 (cliquez ici), Orange.fr (cliquez ici )...

POUR CONSULTER LES RETOMBÉES MÉDIAS DE L’OPÉRATION JEUNES 2015 - cliquez ici -

 

L'opération en images :

- Vidéo : Des jeunes de Seine-Saint-Denis sur tous les terrains du Monde - cliquez ici -

- Vidéo : L'ascension du Lascar - cliquez ici -

- Vidéo : La rencontre avec Charles Hedrich en plein désert d'Atacama - cliquez ici -

POUR VOIR LES PHOTOGRAPHIES DE L’OPÉRATION JEUNES 2015 - cliquez ici -

 

Constats des jeunes sur le terrain :

- changement d'univers : cité en banlieue parisienne / désert au Chili 

- prise de conscience de la problématique de l'eau dans ce pays : pollution des mines, douches limitées, pollution de l'océan (Antofagasta)

- un quotidien éloigné de la technologie : faire du feu pour manger, laver la vaisselle (pas de lave-vaisselle ni de vaisselle jetable)

- pas d'électricité

- pas de téléphone portable

- bivouacs

- sensibilisation au respect de la nature

- ... 

 

 

 
< Précédent   Suivant >
 
up
up